Société : le projet ‘’Violences Basées sur le Genre’’ est officiellement lancé à Conakry

VBGDans le cadre de la lutte contre les violences faites sur les femmes, la ministre guinéenne des actions sociales, de la promotion féminine et de l’enfance à présidé ce vendredi à Conakry, le lancement officiel d’un projet intitulé ‘’ Violences Basée sur le Genre’’ (VBG).

Avec l’appui du gouvernement guinéen et de l’USAID, cette initiative engage la coordination et la synergie des efforts entre le personnel de la santé, les agents communautaires, les élus locaux, les médias et les services de sécurité pour une solution durable à la problématique de la violence basée sur le genre.

Ce projet a pour principal objectif, l’intégration des activités de prévention et de gestion des cas de violence basée sur le genre dans le service sanitaire et les communauté à travers l’installation des comités communaux dans les cinq communes de Conakry.

A cet effet, Louis Marie Bouakan, Représentant du haut commissariat des droits de l’homme, a, toute fois, souligné que ce projet est un signal fort de la lutte contre la violence faite aux femmes. Une initiative qui est d’ailleurs principalement engagée par le gouvernement guinéen.

Il a, par ailleurs, insisté sur le fait que l’engagement de sa structure d’accompagner le gouvernement dans cette directive est une nécessité.

« Je saisie cette volonté bien que les engagements sont maintenant là. Mais, il faut que les victimes aient leur place et que la justice aussi joue son rôle ». a-t-il mentionné.

Quant à la directrice pays de l’ONG JHPIEGO, Mme Hollande Hizaziy, a abordé les idées dans le même sens. Elle a fait comprendre d’ailleurs qu’il à été décidé de choisir comme titre de ce projet les « Violences Basées sur le Genre’’, au lieu de ‘’violences faites aux femmes’’. Car elle estime qu’il y a aussi des filles de 14 ou 15 ans qui son également victimes des cas de viole dans les foyers.

Pour sa part, Madame la ministre de l’action sociale, de la promotion féminine et de l’enfance, Sanaba Kaba, elle, a insisté sur le côté de l’engagement et de l’implication de tous les acteurs dans cette lutte afin d’assurer la réussite espérée de cette initiative.

Younoussa sylla pour guineerealite.com

Publicités
Cet article, publié dans CSO, Droits de l'homme, ENFANCE, FEMME, OSC, promotion féminine, SANTE, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s