Journée internationale de la Femme : la coordinatrice du SNU rend hommage aux femmes et filles de Guinée pour leur courage,…

Mme Seraphine Wakana, Coordinarice SNU Guinée

Mme Seraphine Wakana, Coordinarice SNU Guinée

La République de Guinée, à l’instar des autres pays du monde, a célébré mardi, 08 mars 2016, la 39ème Journée Internationale des Femme, sous le thème, «L’autonomisation de la femme et lien avec le développement durable».

A l’occasion, la coordinatrice de Système des Nations Unies (SNU) en Guinée, Séraphine Wakana a fait une déclaration dans laquelle, elle a rendu hommage aux femmes et filles de Guinée pour «leur courage, leur bravoure et leur engagement pour le devenir d’une Guinée meilleure et prospère».

Elle a rappelé, que «la Journée Internationale de la femme, instituée par les Nations Unies en 1977, commémore les acquis et les progrès réalisés en matière de Droit des femmes et offre l’occasion à nous tous, et la possibilité de continuer le plaidoyer pour un monde plus égalitaire, plus juste et ou chaque femme et chaque homme pourra réaliser ses aspirations et son épanouissement matériel et moral».

Elle a ajouté, que «la réalisation de la jouissance des Droits de la femme est un impératif pour tout citoyen qui ambitionne de contribuer à la pleine autonomisation de chaque femme dans le monde, et particulièrement en République de Guinée».

La coordinatrice du SNU en Guinée a fait savoir, que «des études récentes ont démontré que dans les pays où les femmes jouissent des mêmes Droits que les hommes, il y a une meilleure croissance économique. Les entreprises qui comptent des femmes en nombre suffisant parmi leurs dirigeants, affichent de meilleurs résultats».

Mme Séraphine Wakana a fait remarquer, que «les accords de paix qui font intervenir des femmes s’avèrent viables à plus long terme. Les Parlements, où siègent des femmes, adoptent davantage de lois portant sur des questions sociales fondamentales comme la santé, l’éducation, la non-discrimination et les allocations familiales. Il ne fait donc l’ombre d’un doute que l’autonomisation de la femme bénéficie à toute l’humanité».

Elle a souligné, que «le 8 mars est ainsi une journée de manifestations à travers le monde : une occasion opportune de faire un bilan sur la situation des femmes, de fêter les victoires et les acquis, de faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes». Expliquant, que «la Journée internationale des femmes reste aujourd’hui une brûlante actualité, car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer».

Mme Wakana a rendu hommage aux guinéennes en ces thermes : «Je voudrais, à cette occasion, rendre hommage aux femmes et filles de Guinée pour leur courage, leur bravoure et leur engagement pour le devenir d’une Guinée meilleure et prospère».

Le SNU en Guinée a saisi l’opportunité pour remercier l’ensemble de ses partenaires nationaux et internationaux, et souligner le rôle central des différents partenariats qui ont permis d’enregistrer d’énormes progrès dans la protection des Droits de la femme en Guinée, a noté la coordinatrice.

Elle a réaffirme l’engagement du SNU pour l’autonomisation des femmes et encourage le gouvernement guinéen dans ses efforts de valorisation, de promotion et d’implication des femmes pour relever les défis du développement, afin que chacune et chacun puisse vivre dignement et dans la paix.

«Je conclurai mon allocution en confirmant que les Nations Unies seront toujours aux côtés du gouvernement et des couches les plus vulnérables.

Et comme le respect des Droits humains fait partie des valeurs et principes fondamentaux de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le SNU en Guinée compte peser de tout son poids pour accompagner le gouvernement et les bonnes initiatives en faveur de l’exercice des Droits humains par les femmes.

que de Guinée, à l’instar des autres pays du monde, a célébré mardi, 08 mars 2016, la 39ème Journée Internationale des Femme, sous le thème, «L’autonomisation de la femme et lien avec le développement durable».

A l’occasion, la coordinatrice de Système des Nations Unies (SNU) en Guinée, Séraphine Wakana a fait une déclaration dans laquelle, elle a rendu hommage aux femmes et filles de Guinée pour «leur courage, leur bravoure et leur engagement pour le devenir d’une Guinée meilleure et prospère».

Elle a rappelé, que «la Journée Internationale de la femme, instituée par les Nations Unies en 1977, commémore les acquis et les progrès réalisés en matière de Droit des femmes et offre l’occasion à nous tous, et la possibilité de continuer le plaidoyer pour un monde plus égalitaire, plus juste et ou chaque femme et chaque homme pourra réaliser ses aspirations et son épanouissement matériel et moral».

Elle a ajouté, que «la réalisation de la jouissance des Droits de la femme est un impératif pour tout citoyen qui ambitionne de contribuer à la pleine autonomisation de chaque femme dans le monde, et particulièrement en République de Guinée».

La coordinatrice du SNU en Guinée a fait savoir, que «des études récentes ont démontré que dans les pays où les femmes jouissent des mêmes Droits que les hommes, il y a une meilleure croissance économique. Les entreprises qui comptent des femmes en nombre suffisant parmi leurs dirigeants, affichent de meilleurs résultats».

Mme Séraphine Wakana a fait remarquer, que «les accords de paix qui font intervenir des femmes s’avèrent viables à plus long terme. Les Parlements, où siègent des femmes, adoptent davantage de lois portant sur des questions sociales fondamentales comme la santé, l’éducation, la non-discrimination et les allocations familiales. Il ne fait donc l’ombre d’un doute que l’autonomisation de la femme bénéficie à toute l’humanité».

Elle a souligné, que «le 8 mars est ainsi une journée de manifestations à travers le monde : une occasion opportune de faire un bilan sur la situation des femmes, de fêter les victoires et les acquis, de faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes». Expliquant, que «la Journée internationale des femmes reste aujourd’hui une brûlante actualité, car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer».

Mme Wakana a rendu hommage aux guinéennes en ces thermes : «Je voudrais, à cette occasion, rendre hommage aux femmes et filles de Guinée pour leur courage, leur bravoure et leur engagement pour le devenir d’une Guinée meilleure et prospère».

Le SNU en Guinée a saisi l’opportunité pour remercier l’ensemble de ses partenaires nationaux et internationaux, et souligner le rôle central des différents partenariats qui ont permis d’enregistrer d’énormes progrès dans la protection des Droits de la femme en Guinée, a noté la coordinatrice.

Elle a réaffirme l’engagement du SNU pour l’autonomisation des femmes et encourage le gouvernement guinéen dans ses efforts de valorisation, de promotion et d’implication des femmes pour relever les défis du développement, afin que chacune et chacun puisse vivre dignement et dans la paix.

«Je conclurai mon allocution en confirmant que les Nations Unies seront toujours aux côtés du gouvernement et des couches les plus vulnérables.

Et comme le respect des Droits humains fait partie des valeurs et principes fondamentaux de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le SNU en Guinée compte peser de tout son poids pour accompagner le gouvernement et les bonnes initiatives en faveur de l’exercice des Droits humains par les femmes.

Source AGP GUINEE

Publicités
Cet article, publié dans CSO, Droits de l'homme, ENFANCE, FEMME, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s