Rapport sur les mutilations Génitales en Guinée par le HCDH

excision guinee

En Guinée, les MGF/E sont largement perçus comme un rite d’initiation et il est fréquent que des groupes de filles de plusieurs familles soient excisées ensemble, à leur domicile ou dans des camps. Cependant, le rapport montre une tendance croissante aux excisions individuelles, en raison de contraintes financières ou par peur de sanctions légales, en particulier lorsque l’excision est pratiquée sur des nourrissons ou de très jeunes filles.

L’ONG Femmes, Pouvoir et Développement-FEDEP s’engage à lutter contre ce phénomène qui est un frein au développement de la jeune fille.

Voici in Extenso, le rapport du Haut Commissariat des Nations pour les Droits de l’homme (HCDH)

Participez à notre sondage sur les mutilations Génitales ici.

Publicités
Cet article a été publié dans SOCIETE CIVILE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s