Les efforts de la Chine dans la lutte contre la désertification reconnuent à l’#UNCCDCOP13 à Ordos

6certificate_CCD_4674-tn

Photos source IISD

  »l’environnement devrait toujours être notre priorité » Xi JINPING

Dans sa lettre de félicitations adressée au Secrétariat de la Convention, Le Président de la République Populaire de Chine Xi JIPING a souligné que  »La Chine s’en tiendra à son engagement de lutter contre la désertification et renforcera encore la coopération avec toutes les parties et les communautés internationales pour faire des efforts conjoints pour un monde meilleur »

Pour le Président chinois, la désertification est un défi auquel toutes les personnes sont confrontées car elle impacte le développement mondial.  »Nous devons promouvoir le principe du respect et de la protection de la nature ». 

Environ 400 millions de personnes dans 18 provinces chinoises ont été touchées par la désertification dans les années 1950, selon l’administration forestière de l’État chinois. Une campagne de masse contre la désertification a débuté en 1956. En 1978, le gouvernement chinois a décidé de lancer plusieurs campagnes de masse pour lutter contre la désertification, comme le programme des forêts à trois abris du Nord plaçant des brise-vent forestiers dans 13 provinces du Nord de la Chine et connu sous le nom de «grand mur vert».  

Au cours des cinq dernières années, la superficie du désert a diminué en Chine de 242 400 hectares. Dans 12 provinces et régions du Nord, y compris la Mongolie intérieure, le nombre de personnes vivant sous le seuil de pauvreté est passé de 47 110 000 à 13 420 000.

 »La Chine s’acquittera de son engagement et atteindra les objectifs de développement durable de 2030 avec la construction écologique » Wang Yang

Selon le Vice Premier Ministre, plus de 280 milles foyers sont sortis de la pauvreté avec la création des emplois de gardes forestiers.  » L’histoire de la Mongolie durant les 70 dernières années est l’histoire de la lutte contre la désertification. Après 70 ans d’efforts sans relâche, la Mongolie a réussi à diviser de moitié, l’étendue du désert. ORDOS il y’a 40 ans vivait d’intempéries  » s’est t-il réjouit.

La désertification est un problème écologique mondiale

La désertification engendre la pauvreté, les conflits, l’exode rurale, les migrations; la faim. Elle impacte le développement et met un frein à l’atteinte de l’agenda 2030. Il faut donc, selon Yang Wang, apporter un traitement écologique à l’environnement pour protéger notre propre terre, pour protéger notre vie. Cela ne peut se faire que si nous disposons d’un environnement solide capable de soutenir le développement économique et social. 

Il faut que chaque citoyen du monde s’engage dans le développement vert

 Comme projections, la Chine s’est dite engagée à soutenir les pays en développement à travers:  

1- Le renforcement de capacité : le transfert de techniques et de technologiques. Toutefois, il a indiqué qu’il n’existe pas de modèle universel fiable pour garantir la sécurité écologique et créer une communauté écologique.

 2-La défense du principe de développement inclusif :  La chine s’engage à fournir de  l’aide à d’autres pays en développement sans aucune condition politique. Les pays doivent adapter les programmes aux caractéristiques de leur sols.

3-La promotion du développement  vert et du bien-être: la chine lance un concept de développement,  une reforme structurelle des achats, une politique écologique qui lui permet de tirer profit du vent, du soleil, et de ses autres ressources naturelles.

La chine ne compte pas s’arrêter là. Pour Liu Dongsheng, directeur adjoint de l’administration forestière de l’État,  la Chine s’est fixé un objectif de transformer la moitié du désert du pays en zones vertes d’ici à 2020. Et en 2050, il a indiqué que le désert du pays  sera rendu vert.

 La lutte contre la désertification garantie l’avenir de notre future génération

Pour Monique BARBUT, Secrétaire Exécutive de l’UNCCD, la Chine a rejoint la Convention des Nations Unies en 1994 et a promulgué la première loi mondiale dédiée à la prévention et au contrôle du sable en 2001. 

Parlant de l’expérience de la chine dans la lutte contre la désertification, Mme BARBUT a mis l’emphase sur le modèle du désert Kubuqi, qui prouve que la Chine est expérimentée dans le renouveau foncier:  «Nous avons vu un cas réussi dans le désert de Kubuqi, où une surface de 6 000 kilomètres carrés de terres autrefois couverte de sable, est maintenant verte et plus de 100 000 de ses habitants sont maintenant hors de la pauvreté».

Il faut construire une résilience pour la lutte contre le changement climatique et la sécheresse

C’est dans ce cadre que le Secrétariat de la Convention a remis une distinction le mardi 12 Septembre 2017 à la Société ELION RESOURCES GROUP, qui depuis 1988, développe des solutions technologiques qui contribuent à lutter contre la désertification en chine précisément en Mongolie intérieure où des tempêtes de sable  menaçaient la vie des populations. 

 

Une visite de terrain a été organisée par l’UNCCD dimanche 10 septembre afin de permettre aux participants, aux délégués ministériels ainsi qu’aux médias, de voir le modèle développé par ELION RESOURCES qui a reverdi le désert. Outre l’afforestation du désert, la magie de ELION a fait générer des plantations biologiques, installer des centres de recherches, des activités de loisirs comme le rallye, la pêcheries. Plus remarquable encore, un hôtel de 7 étoiles entouré d’un ECO-CAMP donne une touche particulière à l’endroit. 

 

IMG_20170910_112622

Kubuqi Desert, les participants sur une machine en train de planter dans le sable

 

Grâce à cette prouesse, la Société ELION a bénéficié des prix du programme des nations unies pour l’environnement (UNEP) et d’autres prix internationaux et nationaux. 

vue kabanshi

La Secrétaire de l’UNCCD a également mis l’accent sur le modèle de la ville d’Ordos, un exemple de ville durable et verte où la nature est au centre de l’aménagement. D’où le choix porté sur cette ville pour accueillir la 13ième COP.  

 

kabashi

vue de kabanshi, Ordos, Mongolie intérieure (Chine)

Fatoumata Chérif

Depuis Ordos, Chine

 

 

 

 

 
 
Publicités
Cet article a été publié dans Désertification, SOCIETE CIVILE. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s