La Guinée célèbre la journée internationale des personnes handicapées

La journée internationale des personnes handicapées a été célébrée le lundi 03 décembre à la Bluezone de Kaloum sous le thème  »Autonomiser les personnes handicapés, assurer leur participation et garantir l’égalité des chances pour tous’’. Adoptée par la  Résolution 47/3 des Nations-Unies en octobre 1992, cette célébration est à sa 25ième édition.

Placé sous la présidence d’honneur du Premier Ministre Chef de Gouvernement, la cérémonie a connu la participation de plusieurs ONGs et associations des personnes handicapées telles que : le Réseau Ropacid, FEGUIPAH et le Handisport.

Dans sa déclaration, la Ministre de l’Action Sociale Mme Diaby Hadja Mariama SYLLA a indiqué:  »

Dans notre pays, la célébration de l’édition 2018, intervient dans un contexte favorable marqué par l’adoption et la promulgation d’une Loi portant spécifiquement sur le handicap. Première du genre, cette Loi vise à renforcer les droits universels et promouvoir les droits spécifiques dévolus aux personnes handicapées.

Soutenue par des textes d’application réalistes, bien intégrée par la société guinéenne dans son ensemble et bénéficiant d’un accompagnement financier solide, cette loi pourrait offrir de nombreux avantages certains aux personnes handicapées et à leurs familles. Nous pouvons notamment citer:

1. L’institutionnalisation d’une carte d’égalité de chances assortie de gratuité des soins médicaux dans les institutions médicales au niveau central et communautaire ;;

2. Le plaidoyer en faveur de l’élimination des diverses formes de barrières à l’intégration et à la participation à des personnes handicapées au processus de développement de la Nation ; Le soutien aux initiatives d’autonomisation des personnes handicapées . »

Madame Diaby Hadhja Mariama SYLLA a indiqué son Département inscrit au programme un ensemble d’activités contribuant toutes à matérialiser le thème international. Ces activités varient de la formation au plaidoyer en passant par l’équipement des structures faîtières et des Organisations de Protection des personnes handicapées.

Pour conclure, la Ministre de l’Action Sociale a soutenu que  »Le handicap n’est pas un choix. Il ne doit pas être un facteur d’exclusion. C’est donc un devoir impérieux pour nous tous de protéger, respecter et réaliser les droits des personnes handicapées. A ce titre, je voudrais relever l’immense appui apporté par le PNUD et le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux Droits de l’Homme. Je salue également la participation active des structures faîtières nationales ainsi que la contribution des médias publics et privés. »

Des troupes artistiques composées de  personnes handicapées ont aussi manifesté leurs joies à travers les instruments artistiques accompagnés de danses traditionnelles africaines. Le couple Sekouba kandia, Sona Tata condé ont aussi manifestés leurs joies au nom des personnes handicapées.

A lire également https://afrique.tv5monde.com/information/guinee-la-reinsertion-des-personnes-handicapees

Un brève de Aboubacar TOURE

Pour l’ONG Femmes, Pouvoir et Développement-FEDEP

Cet article, publié dans Droits de l'homme, Nations Unies, Objectifs du Développement Durable, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s