L’ONG FEDEP et l’Association ADD lancent une vidéo d’appel à la paix et à la cohésion sociale  »« Pottal Nan Gnôkhôn Mouna An Na Djamana Kônô »

L’Association Art pour le Développement (ADD) et L’ONG Femmes, Pouvoir et Développement (FEDEP) présentent :

« Pottal nan gnôkhôn mouna an na djamana kônô »

‘’La paix, rien ne vaut la paix dans notre pays’’

*Contexte: La période électorale dans la plupart des pays africains, enregistre des troubles sociaux. Ce qui impacte fortement la stabilité politique et l’unité nationale. Notre pays la République de Guinée, n’est pas en marge de ces troubles sociaux qui fragilisent le tissu social et le secteur économique. Pour prévenir des conflits ethnocentriques et politiques aux prochaines échéances électorales, il est important d’initier un projet d’appel à la paix et à la cohésion sociale.

*Objectif: Court métrage pour sensibiliser les citoyens avant, pendant et après les prochaines échéances électorales en Guinée, afin que le pays connaisse des élections apaisées.

Lire la suite
Publié dans SOCIETE CIVILE | Laisser un commentaire

L’ONG FEDEP prend part au PSCC-Talk sur le thème : « Elections, Droits Humains et Sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel »

PSCC-TALK

Ce Jeudi 03 septembre 2020, l’ONG FEDEP était invité au dialogue PSCC TALK sur le thème : « Elections, Droits Humains et Sécurité en Afrique de l’Ouest et au Sahel ». Ce dialogue virtuelle organisée par le Bureau Paix et Sécurité Centre de Compétence Afrique Subsaharienne en partenariat avec Friedrich Ebert Stufting.

Contexte

L’Afrique de l’ouest et le Sahel sont confrontés à de multiples crises depuis des décennies. On peut ainsi évoquer les problématique liées à la sécurité, au respect des droits humains, à la gouvernance ou encore celles en relation avec les élections. Lors de chaque période électorale, on remarque des violations des droits humains avec des scènes de manifestations violemment réprimées et des manifestants arrêtés, blessés ou encore tués.

L’Afrique subsaharienne doit faire face à l’implantation des groupes terroristes qui profitent de la fragilité des Etats et de l’incapacité desdits Etats à résoudre des problèmes structurels de base tels que l’éducation, la santé, l’alimentation, etc pour avoir la confiance des populations et s’installer. Cette installation opérée par la violence et la peur renvoie à la questions de la violation des droits de l’homme et de l’impunité. On note l’existence d’une justice parallèle dans les zones occupées par ces groupes qui concurrence voire remplace  la justice étatique. De l’autre côté, les Etats d’Afrique subsaharienne ont signé la majorité des textes internationaux consacrant le respect des droits de l’homme mais ne sont pas en reste en termes de violations.

Aujourd’hui, on remarque aussi que dans plusieurs Etats de la région, de plus en plus de dirigeants s’efforcent de modifier les règles afin de consolider leur emprise sur le pouvoir et refusent d’abandonner leur poste à la fin de leur mandat. Certains experts n’hésitent plus à affirmer que la CEDEAO : « est confrontée au défi croissant d’un recul démocratique. » L’exemple récent du Mali, marqué par un coup d’état des militaires en est une parfaite illustration.

Lire la suite
Publié dans Consolidation de la Paix, Démocratie, Droits de l'homme, Gouvernance, Prévention des Conflits, RECONCILIATION NATIONALE, Sécurité Humaine, Société Civile, Transparence | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

NRGI Guinée – Sessions de travail des organisations de la société civile sur le code de conduite de la société civile dans le processus ITIE, les 19 et 26 juin.

Les 19 et 26 juin, les organisations de la société civile (OSC) du secteur minier ont tenu des sessions de travail pour élaborer un code de conduite permettant d’améliorer la gouvernance de leur propre participation au processus ITIE en Guinée.

Il s’agissait d’aligner à la norme ITIE un premier projet de code de conduite initié en 2017 par la coalition Publiez Ce que Vous Payez (PCQVP), notamment en rendant opérationnelle la coordination des OSC, en limitant les conflits d’intérêt, en renforçant la participation des femmes, ou encore en introduisant des mesures de redevabilité des onze représentants de la société civile au sein du Comité de Pilotage (groupe multipartite) de l’ITIE.

Ces sessions de travail se poursuivront courant juillet en vue de l’adoption définitive du code de conduite, et de la désignation des représentants de la société civile au sein de l’ITIE-Guinée pour les trois prochaines années.

Une bonne gouvernance de la participation de la société civile au processus ITIE est importante pour la rendre plus inclusive, participative, redevable, efficace, et donc crédible.

La démarche actuelle que NRGI soutient contribuera par ailleurs à répondre à la recommandation #2 du Rapport de Validation ITIE de 2019 de la Guinée.

Source NGRI

Publié dans environnement, Gouvernance, SOCIETE CIVILE | Laisser un commentaire

Infographie sur les droits de l’homme et les ODD dans la riposte au COVID-19 en Guinée

Le Haut Commissariat des Nations Unies en Guinée (HCDH-Guinée) a l’agréable plaisir de partager le graphique qui met en exergue les recommandations adressées à la République de Guinée par les mécanismes des Nations Unies de protection des droits de l’homme (notamment l’EPU et les Organes de traités).

Ces recommandations, ainsi que les Objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda 2030 auxquels la Guinée a souscrit depuis 2015, sont particulièrement pertinents pour une lutte efficace, inclusive et pérenne contre la pandémie du COVID-19.

Le HCDH-Guinée, conformément à son mandat, s’inscrit dans une logique d’accompagnement de l’Etat guinéen (ainsi que ses partenaires : les autres Agences du Système des Nations Unies, les Organisations de la société civile, etc.), afin que les droits de l’homme soient effectivement au cœur de la riposte contre le COVID-19. Cliquez sur l’image pour agrandir.

Lire la suite
Publié dans SOCIETE CIVILE | Laisser un commentaire

Découvrez le nouveau site du Panel des CSO au Secrétariat de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la Désertification (CNULD/UNCCD)

De plus en plus d’organisations non gouvernementales internationales (ONG) et d’organisations de la société civile (OSC) participent au système des Nations Unies. Ces OSC s’engagent et s’associent aux conventions, programmes et organismes des Nations Unies afin de créer des liens précieux entre l’ensemble du système des Nations Unies et les parties prenantes du monde entier.


Les OSC sont la voix des réalités locales. Étant donné que le secrétariat de la CNULD vise à améliorer directement les moyens de subsistance des populations marginalisées, en particulier celles menacées par la sécheresse et la désertification, il soutient les OSC qui jouent un rôle important à la Conférence des Parties (COP) de la CNULD ainsi que d’autres processus.

Lire la suite
Publié dans Nations Unies, Objectifs du Développement Durable, OSC, SOCIETE CIVILE | Tagué , , , , , | Laisser un commentaire

Journée mondiale de l’Albinisme célébrée sous le thème  »Toujours la tête haute »

Miss Guinée Albinos

L’humanité célèbre ce 13 Juin 2020 la Journée Internationale de sensibilisation sur l’albinisme. Fruit d’une Résolution adoptée par le Conseil des Droits de l’homme des Nations-Unies, cette journée attire l’attention sur les violations des droits humains dont sont victimes de nombreuses personnes en raison uniquement de la couleur de leur peau. 

Au titre de l’année 2020, le Thème central retenu est « Toujours la tête haute ». Il s’agit d’un appel à reconnaître, célébrer et exprimer sa solidarité avec les personnes atteintes d’albinisme dans le monde entier. Ce thème vise aussi à soutenir leur cause, leur combat à la promotion et à la protection de leurs droits fondamentaux.

L’ONG FEMMES, POUVOIR ET DEVELOPPEMENT-FEDEP engagée pour la promotion des Droits Humains, s’indigne contre les violences faites aux personnes vivant avec un Albinisme.

Nous vous proposons de lire la déclaration du Ministère de l’Action Sociale de la République de Guinée.

Chers compatriotes,

Garant de la protection sociale notamment celle des groupes les plus vulnérables, mon Département met à profit la présente Journée pour rappeler aux décideurs, des partenaires techniques et financiers ainsi que la société civile la nécessité de développer l’esprit de tolérance et d’inclusion envers nos milliers de concitoyens qui font face à des épreuves en lien avec leur anatomie.

Lire la suite
Publié dans SOCIETE CIVILE | Laisser un commentaire